Bien manger, bien bouger à Equeurdreville-Hainneville

Du 13 au 18 octobre 2014, la ville d’Equeurdreville-Hainneville, nous invite à participer à son grand forum « Bien manger, bien bouger », avec des ateliers cuisine, des conférences, des jeux, des expositions (maison de quartier « le Puzzle » 25 rue Jean Moulin).

Le samedi 18 octobre à 14 h00 au Puzzle, atelier « Info-Conso » sur le sel avec Karine BASTIE Diététicienne Nutritionniste.

Quel est le rôle du sel dans notre corps ?

Le sodium contenu dans le sel participe à de nombreuses fonctions de l’organisme. Il aide à bien répartir l’eau dans le corps et à réguler la pression et le volume sanguin. Il participe au maintient de l’équilibre acido-basique. Il est également essentiel au bon fonctionnement des muscles, au cheminement de l’influx nerveux. Le sel est également appelé « chlorure de sodium ». Attention sur les emballages, il est parfois indiqué la quantité de sodium, et il faut savoir que 1 g de sodium équivaut à 2,5 g de sel.

Pourquoi faut-il limiter notre consommation en sel ?

Une consommation trop importante de sel entraîne une augmentation de la tension artérielle et à terme des risques de maladies cardiovasculaires. Le sel peut aussi aggraver certains problèmes de santé, tels que la rétention d’eau ou l’ostéoporose.

Nous consommons trop de sel ! La consommation de sel en France est caractéristique : nos apports sont au-delà de nos besoins physiologiques. En moyenne nous en consommons 8 à 9 g par jour, alors que 5 à 6 g sont suffisants.

 Quelles sont les principales sources de sel ?

On distingue deux sources :

  • Le sel dit « caché » : présent dans les produits courants comme le pain, les biscottes, les produits de charcuterie, les fromages, les plats cuisinés, les condiments, les snacks. C’est la principale source de sel dans notre alimentation (environ 80%). Pour en limiter votre consommation, comparez les étiquettes sur les emballages, choisissez les produits les moins salés et diminuez les quantités consommées.
  • Le sel dit « visible » : celui que vous ajoutez vous-même en cuisinant ou à table. Pour éviter les excès ayez la main légère. N’oubliez pas de goûter votre plat avant de le saler ou de le resaler !

 Quelles astuces pour donner du goût aux plats lorsque je diminue le sel en cuisine?

  • Pensez aux épices : cumin, coriandre, paprika, curcuma, curry, muscade, graines d’anis, cannelle, gingembre, poivre, etc.. Elles parfumeront merveilleusement vos plats, vous feront voyager et elles ont de plus, de nombreuses vertus bénéfiques pour notre santé.
  • Utilisez les herbes aromatiques : thym, ciboulette, estragon, basilic, aneth, persil, menthe. On peut en trouver toute l’année en sachets, lyophilisées, surgelées et même en pot à garder sur le rebord de sa fenêtre.
  • N’oubliez pas l’ail, l’oignon, l’échalote, frais ou surgelés, ils donneront de la saveur à de nombreux plats.